L_or_bleuCet été, j'ai lu un livre offert par ma chère Soukee dans le cadre du Swap "En avant l'été" : L'or bleu de Clive Cussler et Paul Kemprecos.

4e de couverture : En Amazonie, une légende prétend qu'au cœur de la forêt une mystérieuse déesse blanche détient un pouvoir extraordinaire : celui d'asservir toutes les populations du globes... Au large des côtes mexicaines, Kurt Austin et Jo Zavala, éminents membres de la NUMA, s'interrogent sur la mort soudaine de centaines de baleines. Catastrophe écologique ou acte criminel? Une autre équipe de la NUMA, en mission au Venezuela, se retrouve confrontée à des pirates chargés de piller les ressources naturelles de la forêt amazonienneamazonienne pour le compte de grands laboratoires pharmaceutiques. La légende de la déesse blanche se précise... Pour Kurt Austin, ces évènements sont liés ; une organisation secrète tente de contrôler cette ressource vitale : l'eau douce. Et il reste peu de temps pour éviter que cette richesse naturelle, véritable or bleu, ne tombe entre les mains d'un fou démoniaque...

Je suis entrée dans ma lecture avec un a priori positif puisque une partie du livre se déroule au Venezuela... et c'est d'ailleurs pour cela que Soukee l'avait choisi (encore merci !). J'ai fait pas mal de découverte avec ce livre, j'ai cherché ce qu'était la NUMA, organisme qui m'intriguait : en effet, le héros fait partie de cette agence présentée comme gouvernementale (au même titre que le FBI), dont la vocation est de faire de la recherche et de préserver les fonds marins. En réalité, la National Underwater and Marine Agency est une association totalement indépendante dédiée à la préservation des richesses sous-marines et fondée par... Clive Cussler lui-même. Apparemment, elle est presque entièrement financée par la vente des livres de l'auteur.

J'avoue que je ne connaissais pas du tout cet auteur qui a, apparemment, écrit quand même beaucoup de romans. Celui-ci est un bon livre de suspense, même si j'ai trouvé que les personnages étaient assez caricaturaux voire manichéens (les héros sont super costauds et les méchants très méchants) mais on se laisse toutefois entraîner par cette histoire d'or bleu. En effet, le fil conducteur est cet or bleu, l'eau douce : un consortium ultra secret cherche à s'accaparer tous les moyens d'approvisionnement en eau douce afin d'asservir l'ensemble des populations de la planète (pour des raisons purement et bassement économiques) et par là même d'exterminer les populations trop pauvres pour se payer cette eau qui serait revendue à prix d'or... Cette question de l'eau et les enjeux qui y sont liés, résonnent bien entendu avec l'actualité et les angoisses liées à la détérioration de l'environnement. Mais outre ces questions écologiques qui traversent le roman, il s'agit, bien entendu, avant tout d'un thriller.

Une bonne partie du livre est construite avec des chapitres se répondant : on suit pas à pas la progression des deux équipes de la NUMA au cours de deux enquêtes différentes mais qui vont finir par se rejoindre. Cette construction rend le récit assez dynamique, d'autant plus que l'action se déroule dans des lieux très divers : dans le golfe du Mexique, dans la forêt tropicale venezuelienne, aux Etats-Unis, au Mexique et même en Alaska... Il s'agit donc d'un livre assez prenant, qui est parfait pour lire en vacances et qui m'a donc permis de passer un bon moment de lecture ! Encore merci à ma swappeuse !

51641037