assassin_collegeMarie-Aude Murail, auteur très connu de livres jeunesse, est aussi actuellement une découverte pour moi, puisque L'assassin est au collège est le premier livre d'elle que je lis. L'histoire relate les pérégrinations de Nils Hazard, étruscologue de son état, mais enquêteur à ses heures perdues et qui est sollicité pour découvrir l'auteur de mystérieuses et menaçantes lettres anonymes envoyées au directeur du collège Saint-Prix. Nils se fait donc passer pour un professeur d'histoire remplaçant et se fond dans la petite communauté scolaire pour amadouer ses membres et découvrir l'identité du corbeau... et peut-être d'un assassin...

J'ai trouvé qu'il s'agissait un petit roman sans prétention et assez plaisant. Le style est simple mais agréable. Il se lit vite et toujours avec plaisir. Le héros-narrateur est relativement original, l'histoire d'amour qui se greffe en filigrane est également traitée de manière assez drôle, même si sa place reste très marginale et tout en sous-entendu. Un bonne découverte, donc, malgré quelques personnages un chouïa caricaturaux.

4e de couverture
: Qui est responsable des évènements inquiétants qui agitent le collège Saint-Prix ? Qui est l'auteur des lettres anonymes envoyées à M. Agnelle, le directeur, et pourquoi ce dernier semble-t-il au bord de la folie? Qui s'amuse à voler les copies dans les casiers des professeurs, et à les noter avec du sang humain en guise d'encre? Pourquoi, Claire Delmas, élève de sixième 2, écrit-elle dans ses rédactions qu'elle se fait toujours assassiner? Et pourquoi saute-t-elle par la fenêtre quelques jours plus tard? Et quelle est la fonction du dénommé Alcatraz? Pour résoudre ces énigmes, c'est à Nils Hazard et Catherine Roque, le détective et la championne d'arts martiaux, le fameux tandem de Dinky rouge sang, que l'inspecteur Berthier fait appel. Ils acceptent. Mais c'est un oui qu'ils auraient de nombreuses raisons de regretter.