Dans le cadre d'un stage de pratique accompagnée obligatoire durant l'année de stage, j'ai eu l'occasion de présenter des livres à des élèves de seconde et notamment La Fée Carabine, que j'ai conseillé avec un enthousiasme non feint. Récemment, et dans un cadre beaucoup plus ludique, j'ai eu à choisir un livre que j'aimais pour le présenter et j'ai choisi Au bonheur des ogres. Cela m'a donné l'envie de reparler de cette série de Pennac, que j'ai découverte quand j'étais moi-même au lycée, que j'ai adorée, vénérée et relue...

9782070403691C’est donc avec cet ouvrage que Daniel Pennac débute sa célèbre saga Malaussène, du nom de son héros principal. La vie de Benjamin Malaussène n’est pas ce qu’on pourrait appeler une sinécure : frère aîné d’une famille nombreuse fruit des amours disséminées de sa mère avec ses nombreux amoureux, il est en outre, employé dans un grand magasin en tant que bouc émissaire. Il est en effet chargé d’essuyer les reproches des clients et de focaliser sur sa personne tout le mécontentement afin d’éviter d’éventuelles poursuites judiciaires. Et comme si ce n’était pas suffisant, les bombes se mettent à pleuvoir autour de lui et il commence à avoir une sérieuse tête de coupable…

Daniel Pennac, ancien professeur de français de son état, est célèbre entre autres pour ses romans jeunesse et a notamment reçu le prix Renaudot en 2007 pour Chagrin d’école, ouvrage qui tente de réconcilier l’école avec ses cancres et vice versa… Avec Au bonheur des ogres, Pennac nous ouvre les portes d’une saga familiale totalement loufoque et ensorcelante ! Le manque de chance qui conduit Benjamin Malaussène à endosser ses habits de bouc émissaire comme un sacerdoce représente le cœur d’une histoire insolite et inventive, qui ne ressemble à rien de connu et qui transforme la lecture de ce livre en un pur délice. Cette œuvre est un petit bijou d’humour, d’originalité, de tendresse… en bref, elle réunit tous les ingrédients d’un ouvrage culte qui se découvre quand on est ado et qui se relit plusieurs fois tout au long des années avec toujours le même plaisir ! Pennac a un style inimitable, léger tout en faisant passer des réflexions profondes sur la famille, l’amitié, la tolérance et bien plus encore. Il nous présente une brochette de personnages à la fois complexes et attachants, excentriques et tellement humains et qui nous donnent l’envie incompressible de se ruer sur les autres tomes. Un livre… que dis-je ? Une saga qui se dévore et ne s’oublie jamais !

4e de couverture : 
Côté famille, maman s'est tirée une fois de plus en m'abandonnant les mômes, et le Petit s'est mis à rêver d'ogres Noël. Côté cœur, tante Julia a été séduite par ma nature de bouc (de bouc émissaire). Côte boulot, la première bombe a explosé au rayon des jouets, cinq minutes après mon passage. La deuxième, quinze jours plus tard, au rayon des pulls, sous mes yeux. Comme j'étais là aussi pour l'explosion de la troisième, ils m'ont tous soupçonné. Pourquoi moi ? Je dois avoir un don...

La saga, dans l'ordre :

9782070403691978207040370797820704036849782070403004images9782070415335