Enfer et damnation ! Je n'ai pas pu résister, j'ai voulu connaître la fin de l'histoire et j'ai donc lu la suite de Uglies et Pretties ! Bon, confirmation, cela ne valait vraiment pas le coup !

Pour rappel, dans
Uglies et Pretties, l'héroïne, Tally, se rebelle contre le système qui fait des êtres humains de plus de 16 ans, des "têtes vides", après une opération qui annihile leur jugement critique et leur libre arbitre. Elle rejoint pour cela "La Fumée", un groupement de personnes qui refusent l'opération et tente de fuir la ville...

specialsDans le tome 3, Tally, rattrapée par ses adversaires, les Specials, a été de nouveau transformée et est devenue l'une d'entre eux. Elle fait en outre parti d'un clan spécifique, les Scarificateurs. En tentant de retrouver Zane, dont elle est toujours amoureuse, pour le transformer également en Special, elle va provoquer des bouleversements de grande ampleur...

4e de couverture : "Les Specials : ce nom faisait frissonner Tally lorsqu'ele n'était qu'une Ugly insoumise et repoussante. Et voilà qu'après une nouvelle opération, elle est devenue une Special à son tour.
 Pourtant, la jeune fille ne peut s’empêcher de penser à son ancienne vie. Alors, le jour où les Autorités lui demandent d’éliminer les rebelles de La Nouvelle-FuméeNouvelle-Fumée, un choix douloureux s’impose à elle : doit-elle écouter la petite voix de sa conscience ou mener à bien la mission cruelle pour laquelle elle a été conçue? Quelle que soit sa décision, le monde de Tally ne sera plus jamais le même…"

w5rxp3bkDans le
tome 4, l'histoire a fait un bond de 4 années dans le temps. Le personnage principal n'est plus Tally mais Aya, une extra de 15 ans qui ferait tout pour devenir célèbre... même trahir ses nouvelles amies !

4e de couverture : "
Dans le monde de l’extrême beauté, seule compte la célébrité. Plusieurs années se sont écoulées depuis que la rebelle Tally a renversé le système des Uglies, des Pretties et des Specials. Débarrassé de ces castes, le monde connaît une véritable renaissance, sous le regard permanent de mille millions de caméras. La société n’est plus qu’une gigantesque émission de télé-réalitétélé-réalité. La célébrité règne sur le monde… Une chose pourtant n’a pas changé : les moins de 16 ans ne sont pas censés se montrer en ville. Surtout quand on est une Extra comme Aya, une anonyme au rang facial ridicule. Sa seule chance de s’arracher à la médiocrité : claquer sur le nouveau réseau une histoire inouïe et… dangereuse."

Si
Spécial pouvait clore de manière à peu près intelligente cette histoire (qui devait être à la base une trilogie, sûrement prolongée par la perspective de ventes et d'argents supplémentaires, vu le succès des premiers tomes), l'intérêt de Extras est d'autant plus réduit : l'histoire se traîne et n'a vraiment que très peu de consistance. La dénonciation de la volonté d'expansion humaine au détriment de la nature (de même que la quête de la célébrité sans états d'âme) pourrait être intéressante si elle n'était pas noyée dans une histoire invraisemblable et soporifique qui amène les hommes (attention spoilers ;-) à se déplacer en orbite autour de la Terre pour construire une nouvelle ville ! Personnellement, j'ai trouvé l'histoire assez ridicule et je n'ai donc pas du tout aimé !